Agenda

Braeckman - Véronèse

12 oct. 2018 - 14 jan. 2019

Le Palais des Beaux-Arts aime confronter ses œuvres aux regards d’artistes contemporains. Dirk Braeckman (né en 1958 à Eeklo, en Belgique) s’arrête cet automne sur la collection de peinture italienne.

Dirk Braeckman - Véronèse, Esquisse pour le paradis (détail)

La peinture est pour lui une influence maîtresse mais il ne la photographie pas tel qu’il la voit. Il prélève la matière puis la travaille en monochromie, à la manière d’un plasticien. Il la plonge ensuite dans une palette infinie de nuances de gris où affleurent en surface les contours d’objets ou de figures reconnaissables, mais devenus tout à fait autre chose que ce qu’ils sont. C’est à cet exercice, plus proche de l’alchimie que de la photographie, auquel l’artiste s’est prêté à partir de l’Esquisse pour le Paradis de Véronèse, triturant l’image jusqu’à épuisement mais sans l’effacer tout à fait.

Dirk Braeckman brouille les pistes pour obliger le spectateur à inventer la sienne, préférant une forme d’art qui se régénère sans cesse plutôt qu’un art “prêt à consommer”. L’accrochage comprend une dizaine de photographies et un film vidéo. Esquisse pour le Paradis, Paolo Caliari, dit Véronèse (1528 - 1588) Le Paradis est un immense tableau qui orne le Palais des Doges à Venise et signé… Le Tintoret. Missionné pour cette commande, Véronèse décède avant d’avoir pu la terminer. En savoir plus...

Département des peintures, Niv + 1.  Inclus au billet d'entrée.