Moyen Âge et Renaissance

Buste de saint Jean-Baptiste enfant

XVe siècle

Saint Jean-Baptiste est décrit dans le Nouveau Testament comme un prédicateur qui a baptisé Jésus-Christ, son cousin, dans les eaux du fleuve Jourdain. Ce personnage a ensuite connu un destin terrible et fut décapité lors du Festin d’Hérode.

Très apprécié dans la ville italienne de Florence, dont il est le saint patron, il préside aux baptêmes des florentins, dans le baptistère situé face au Duomo.

 

D’ordinaire, saint Jean-Baptiste est représenté à l’âge adulte. Les sculpteurs florentins, portés sur des modèles plus jeunes, lui donnent ici l’apparence d’un adolescent à la chevelure opulente.

Le saint est par ailleurs représenté en buste, sans piédestal, avec une coupe horizontale au niveau des épaules. C’est ce que l’on appelle un portrait « à la florentine ». On trouve en effet de très nombreux portraits de ce type à Florence, pendant la période de la Renaissance. Cette forme de sculpture était très courante dans l’antiquité grecque et romaine, fut ensuite presque totalement abandonnée pendant le Moyen âge, pour devenir une des caractéristiques de la sculpture italienne du XVe siècle.  

N° d’inventaire : D.2007.1.1 (Dépôt du musée national de la Renaissance d’Ecouen)

Détail : Saint Jean-Baptiste est reconnaissable à son vêtement ; une tunique courte en peau de chameau.

Buste de saint Jean-Baptiste enfant
Buste de saint Jean-Baptiste enfant

Saint Jean-Baptiste est décrit dans le Nouveau Testament comme un prédicateur qui a baptisé Jésus-Christ, son cousin, dans les eaux du fleuve Jourdain. Ce personnage a ensuite connu un destin terrible et fut décapité lors du Festin d’Hérode.

Très apprécié dans la ville italienne de Florence, dont il est le saint patron, il préside aux baptêmes des florentins, dans le baptistère situé face au Duomo.

 

D’ordinaire, saint Jean-Baptiste est représenté à l’âge adulte. Les sculpteurs florentins, portés sur des modèles plus jeunes, lui donnent ici l’apparence d’un adolescent à la chevelure opulente.

Le saint est par ailleurs représenté en buste, sans piédestal, avec une coupe horizontale au niveau des épaules. C’est ce que l’on appelle un portrait « à la florentine ». On trouve en effet de très nombreux portraits de ce type à Florence, pendant la période de la Renaissance. Cette forme de sculpture était très courante dans l’antiquité grecque et romaine, fut ensuite presque totalement abandonnée pendant le Moyen âge, pour devenir une des caractéristiques de la sculpture italienne du XVe siècle.  

N° d’inventaire : D.2007.1.1 (Dépôt du musée national de la Renaissance d’Ecouen)

Détail : Saint Jean-Baptiste est reconnaissable à son vêtement ; une tunique courte en peau de chameau.

Fermer
Les autres Oeuvres de la Collection

Moyen Âge et Renaissance

Afficher toutes les œuvres

Accès aux collections