Peintures XVIe - XXIe siècles

Le Concert dans l’œuf

Jérôme Bosch
1453 (?) - 1516

Ce tableau reprend un thème connu depuis la fin du XVe siècle en Europe : "la nef des fous". Il s’agit d’un texte écrit par un poète du nom de Sébastien Brant. Il raconte le voyage de personnages fous assis sur une embarcation, la nef. Le peintre Jérôme Bosch s’est souvent inspiré de cette histoire, à tel point qu’on lui a pendant longtemps attribué "Le Concert dans l’œuf".

Cependant, on sait aujourd’hui que l’œuvre est plus tardive… En effet, la chanson qui figure sur la partition a été publiée pour la première fois en 1549, soit 33 ans après la mort du peintre!

Dans une nef des fous, chaque personnage représente un type de folie : l’hérésie, la bêtise, la cupidité… Regardez par exemple le moine, qui bat la mesure et entraîne ses compagnons à suivre la partition d’un chant grivois. Il est tellement concentré sur la musique qu’il ne remarque pas le petit personnage en train de couper la cordelette qui retient sa bourse !

À côté de lui, un personnage porte sur sa tête un entonnoir renversé. C’est encore aujourd’hui un symbole de la folie. À l’origine, l’entonnoir symbolisait la transmission des idées, mais s’il était à l’envers, il signifiait au contraire l’ignorance et la démence !

N° d’inventaire : P.816

Détail :

Avez-vous remarqué le poisson en bas à gauche ? Il est convoité par un chat et par une main qui sort de l’œuf. Il s’agit d’un très ancien symbole du Christ. Il apparaît comme la voie de la raison au milieu de ce chaos apparent !

Le concert dans l'oeuf
Le Concert dans l’œuf

Ce tableau reprend un thème connu depuis la fin du XVe siècle en Europe : "la nef des fous". Il s’agit d’un texte écrit par un poète du nom de Sébastien Brant. Il raconte le voyage de personnages fous assis sur une embarcation, la nef. Le peintre Jérôme Bosch s’est souvent inspiré de cette histoire, à tel point qu’on lui a pendant longtemps attribué "Le Concert dans l’œuf".

Cependant, on sait aujourd’hui que l’œuvre est plus tardive… En effet, la chanson qui figure sur la partition a été publiée pour la première fois en 1549, soit 33 ans après la mort du peintre!

Dans une nef des fous, chaque personnage représente un type de folie : l’hérésie, la bêtise, la cupidité… Regardez par exemple le moine, qui bat la mesure et entraîne ses compagnons à suivre la partition d’un chant grivois. Il est tellement concentré sur la musique qu’il ne remarque pas le petit personnage en train de couper la cordelette qui retient sa bourse !

À côté de lui, un personnage porte sur sa tête un entonnoir renversé. C’est encore aujourd’hui un symbole de la folie. À l’origine, l’entonnoir symbolisait la transmission des idées, mais s’il était à l’envers, il signifiait au contraire l’ignorance et la démence !

N° d’inventaire : P.816

Détail :

Avez-vous remarqué le poisson en bas à gauche ? Il est convoité par un chat et par une main qui sort de l’œuf. Il s’agit d’un très ancien symbole du Christ. Il apparaît comme la voie de la raison au milieu de ce chaos apparent !

Fermer
Les autres Oeuvres de la Collection

Peintures XVIe - XXIe siècles

Afficher toutes les œuvres

Accès aux collections