Peintures XVIe - XXIe siècles

Le Regard

Odilon Redon
1910

Dans le tableau intitulé "le Regard", le mystère restant entier quant à l’identité du personnage. Seule sa cape peut faire penser à un empereur romain. Quelques fleurs posées sur le rebord du muret apportent une subtile délicatesse à cette composition austère et épurée.

Dans "le Silence", œuvre de petit format rectangulaire sans décors et à l’arrière-plan, apparaît une figure calme, sans âge et asexuée, aux paupières baissées qui ne donne que peu d’indications sur son identité. Le voile qui entoure son visage peut faire penser à celui du Christ, mais le doute subsiste et il peut tout aussi bien s’agir de la figure de Bouddha, d’un mage ou de la vierge car ces personnages sont en effet souvent représentés dans l’œuvre de Redon entre 1895 et 1907. L’artiste crée un bel effet de clair-obscur : dans cette immobilité frontale, le visage calme est partagé horizontalement entre ombre et lumière. Le bas du visage est caché tandis que le haut est éclairé, rehaussé par le liseré d’or du voile rouge.

Seul l’artiste pourrait nous commenter ces œuvres si personnelles où le surnaturel et le rêve mènent à la représentation d’un monde troublant. Quel artiste atypique que cet Odilon Redon !

N° d’inventaire : D. 997.4.3.

Autre tableau de Redon conservé au musée :

"Le Silence", Huile sur carton, H.34 cm ; L.27 cm, 1895., Inv. D 997.4.2.

Le regard
Le Regard

Dans le tableau intitulé "le Regard", le mystère restant entier quant à l’identité du personnage. Seule sa cape peut faire penser à un empereur romain. Quelques fleurs posées sur le rebord du muret apportent une subtile délicatesse à cette composition austère et épurée.

Dans "le Silence", œuvre de petit format rectangulaire sans décors et à l’arrière-plan, apparaît une figure calme, sans âge et asexuée, aux paupières baissées qui ne donne que peu d’indications sur son identité. Le voile qui entoure son visage peut faire penser à celui du Christ, mais le doute subsiste et il peut tout aussi bien s’agir de la figure de Bouddha, d’un mage ou de la vierge car ces personnages sont en effet souvent représentés dans l’œuvre de Redon entre 1895 et 1907. L’artiste crée un bel effet de clair-obscur : dans cette immobilité frontale, le visage calme est partagé horizontalement entre ombre et lumière. Le bas du visage est caché tandis que le haut est éclairé, rehaussé par le liseré d’or du voile rouge.

Seul l’artiste pourrait nous commenter ces œuvres si personnelles où le surnaturel et le rêve mènent à la représentation d’un monde troublant. Quel artiste atypique que cet Odilon Redon !

N° d’inventaire : D. 997.4.3.

Autre tableau de Redon conservé au musée :

"Le Silence", Huile sur carton, H.34 cm ; L.27 cm, 1895., Inv. D 997.4.2.

Fermer
Les autres Oeuvres de la Collection

Peintures XVIe - XXIe siècles

Afficher toutes les œuvres

Accès aux collections