Le Musée

AR(T)-CHITECTURE

Le bâtiment-lame

À l’arrière du Palais, ouvrant sur la rue de Valmy, un long et très étroit bâtiment – moins de 7 mètres de profondeur – contient tous les services du musée. Sa forme allongée lui a valu le nom de "bâtiment-lame". Il a été construit par Ibos et Vitart lors de la rénovation de 1997.

Perspectives extérieures et intérieures du batiment

Entièrement en métal et en verre, la façade tournée vers le Palais est un subtil agencement de plan : un premier plan en verre clair dont la trame de points de miroir reflète la façade arrière du Palais dans un esprit "impressionniste"; en retrait un mur reçoit un fond rouge et or ; entre les deux, les couloirs desservant les différents bureaux de chaque niveau où vous pourrez voir circuler le personnel du musée.

Les architectes ont pensé ce dispositif comme un immense tableau vivant, une façade contemporaine dans laquelle se réfléchirait le Palais ancien, un pont entre tradition et modernité. 

Entre les deux bâtiments, le grand parvis est interrompu par le plafond de la salle d’expositions temporaires du deuxième sous-sol, qui, selon le vœu des architectes, donne l’illusion d’un plan d’eau. Le "bâtiment-lame" a reçu en 1997 l’Equerre d’Argent, la plus haute distinction de l’architecture française.