• Jours d'ouverture :
    Lundi : 14h - 18h.
    Du mercredi au dimanche : 10h - 18h.
    Place de la République 59000 Lille
  • Tél : 33 (0)3 20 06 78 00

Florence, vers 1386 – Florence, 1466

ENVOYER CET ARTICLE :




Le Festin d’Hérode
Marbre
Vers 1435
50 x 71 cm
Legs Jean-Baptiste Wicar, 1834
Inv. Pl 1912

Le relief en marbre constitue un jalon important de l’histoire de l’art. Il figurait dans l’inventaire des biens de Laurent de Medicis mort en 1492. Grâce à la technique du relievo schiacciato (relief écrasé ou adouci) dont il est l’inventeur, Donatello met en œuvre les principes de perspective exposés par Alberti (1435). Ce dernier imposait pour la première fois l’art antique comme référence fondamentale. Le thème iconographique choisi est tiré des Évangiles, le Festin d’Hérode : banquet au cours duquel le roi Hérode, séduit par la danse de la jeune Salomé, accepte de lui livrer la tête de Jean-Baptiste. Donatello construit ici la narration à l’intérieur d’une architecture savante, depuis la danse de Salomé, à l’arrière plan et au centre, jusqu’au dénouement tragique : la présentation de la tête de saint Jean-Baptiste au plan médian et, au premier plan, la douloureuse prise de conscience de la jeune femme qui se détourne de ce qu’elle a elle-même provoqué.

© Palais Beaux Arts - Photo Hugo Maertens