• Jours d'ouverture :
    Lundi : 14h - 18h.
    Du mercredi au dimanche : 10h - 18h.
    Place de la République 59000 Lille
  • Tél : 33 (0)3 20 06 78 00

(Fuendetodos, 1746- Bordeaux, 1828)

ENVOYER CET ARTICLE :




La Lettre ou Les Jeunes
Huile sur toile
Vers 1814-1819
Acquis en 1873 du marchand Warneck
Inv. P. 9

Contrairement aux apparences, Les Jeunes et Les Vieilles ne sont pas des pendants : réalisés à des périodes distinctes, de formats et de supports différents, ces deux tableaux n’ont, à l’origine, pas de rapport entre eux. La lettre, appelé plus tard Les Jeunes, est une véritable allégorie de la séduction. La jeune Maja au visage et à la poitrine baignée de lumière, accompagnée de sa suivante, lit un billet doux. Composé comme une scène de genre, le petit chien sert d’attribut de la luxure. A l’image de la futilité et de l’oisiveté qui émanent des deux jeunes filles s’oppose le dur labeur des blanchisseuses.
La modernité de ce tableau est saisissant : on retrouve le même qualité de noir que dans les tableaux de Manet et les lavandières, par leur caractère grossièrement brossé, pourraient tout droit sortir d’un pastel de Degas .

©Palais des Beaux-Arts de Lille, photo : Hugo Maertens