• Jours d'ouverture :
    Lundi : 14h - 18h.
    Du mercredi au dimanche : 10h - 18h.
    Place de la République 59000 Lille
  • Tél : 33 (0)3 20 06 78 00

ENVOYER CET ARTICLE :




Les Plans-Reliefs sont des maquettes au 1/600ème des villes fortifiées par Vauban, situées aux frontières de l’ancien royaume de France. Ils offrent une représentation très précise et évocatrice de ces villes sous l’Ancien Régime : d’un grand intérêt documentaire pour la connaissance du tissu urbain, des monuments et des fortifications, ils montrent aussi les faubourgs et la campagne environnante sur une étendue parfois importante.
A les admirer, on oublierait presque que le propos de leur réalisation était avant tout militaire. En effet, c’est sous Louis XIV, que l’on prit conscience du rôle essentiel des places fortes dans la conduite des guerres et la consolidation des frontières. Louvois, alors Secrétaire d’Etat à la guerre, décida de faire exécuter des maquettes ayant pour but de « faire toucher au doigt et à l’œil tous les défauts » de ces places et de les faire « corriger » (lettre de Vauban à Louvois, de 1695). C’est d’ailleurs pour les besoins de l’artillerie que l’on figure une part aussi considérable de l’environnement de ces villes.

Les procédés d’exécution se perfectionnent et s’affinent au long des XVIIIe et XIXe siècles, jusqu’à ce que les progrès de l’artillerie après 1870 fassent perdre à ces maquettes toute utilité pratique. Sur la centaine de plans encore existant, seize sont exposés à Lille, grâce à une convention passée entre l’Etat et la Ville en 1987 (les autres sont au musée des Plans-Reliefs aux Invalides de Paris) : sept places fortes du Nord de la France dont Lille, huit situées aujourd’hui en Belgique et celle de Maastricht aux Pays-Bas, datant pour l’essentiel du XVIIIe siècle et illustrant une province frontière maintes fois dévastée par les guerres. Les maquettes du musée de Lille témoignent, pour certaines villes, d’un état aujourd’hui disparu et permettent une comparaison riche d’enseignement avec les places fortes encore conservées.