Dessins et photo-graphies

Femme assise et étude de draperie

Pontormo
Première moitié du XVIe siècle

De nombreux indices trahissent l’histoire du dessin. Les traits noirs près des bords de la feuille sont les traces d’un ancien montage. Les bords abîmés montrent qu’ils étaient collés et que le montage a été arraché afin de dégager l’inscription qui nous révèle le nom de Pontormo.

Si nous observons la feuille par transparence, nous remarquons des lignes très serrées. On les appelle vergeures (prononcer « verjure »). Ces lignes sont les marques de fils de laiton formant un tamis. Ce tamis sert à puiser la pâte à papier et produit une feuille aux bords irréguliers. Si la feuille n’est pas coupée elle porte également la marque du filigrane sous forme d’un dessin. Mais dans le cas présent, point de filigrane…

Faisons maintenant parler nos indices ! La signature longtemps cachée par l’ancien montage explique pourquoi le dessin a été attribué à Bartolomeo Ammanati (1511-1592) avant d’être rendu à Pontormo. Les bords et l’absence de filigrane indiquent que la feuille a été coupée, soit parce qu’elle faisait partie d’un carnet de croquis, soit parce qu’elle a été divisée.

Ces quelques indices doivent être préservés par les conservateurs. Ils sont un bien précieux pour en apprendre plus sur l’histoire de ce dessin, même s’il serait tentant de « remettre à neuf » cette feuille de papier. Mais en conservation, mieux vaut restaurer que réparer !

N° d’inventaire Pl 163

Femme assise et étude de draperie
Femme assise et étude de draperie

De nombreux indices trahissent l’histoire du dessin. Les traits noirs près des bords de la feuille sont les traces d’un ancien montage. Les bords abîmés montrent qu’ils étaient collés et que le montage a été arraché afin de dégager l’inscription qui nous révèle le nom de Pontormo.

Si nous observons la feuille par transparence, nous remarquons des lignes très serrées. On les appelle vergeures (prononcer « verjure »). Ces lignes sont les marques de fils de laiton formant un tamis. Ce tamis sert à puiser la pâte à papier et produit une feuille aux bords irréguliers. Si la feuille n’est pas coupée elle porte également la marque du filigrane sous forme d’un dessin. Mais dans le cas présent, point de filigrane…

Faisons maintenant parler nos indices ! La signature longtemps cachée par l’ancien montage explique pourquoi le dessin a été attribué à Bartolomeo Ammanati (1511-1592) avant d’être rendu à Pontormo. Les bords et l’absence de filigrane indiquent que la feuille a été coupée, soit parce qu’elle faisait partie d’un carnet de croquis, soit parce qu’elle a été divisée.

Ces quelques indices doivent être préservés par les conservateurs. Ils sont un bien précieux pour en apprendre plus sur l’histoire de ce dessin, même s’il serait tentant de « remettre à neuf » cette feuille de papier. Mais en conservation, mieux vaut restaurer que réparer !

N° d’inventaire Pl 163

Fermer
Les autres Oeuvres de la Collection

Dessins et photo-graphies

Afficher toutes les œuvres

Accès aux collections